Je réserve

Les Châteaux Cathares

Au cœur de l'Occitanie entre le Massif Central et les Pyrénées, le département de l'Aude abrite les joyaux de notre département : Les Châteaux Cathares. Une dizaine de villages fortifiés dressés dans un cadre sauvage et spectaculaire.

13 citadelles médiévales et parmi les plus célèbres, le Château de Quéribus perché à 728m d'altitude, plus au sud le Château de Peyrepertuse : la pierre percée en occitan; mais également la Cité Médiévale de Carcassonne classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Et enfin à la limite de l'Aude et des Pyrénées Orientales : le Château de Puylaurens. La forteresse est posée sur le Mont Ardu. Moins connu, sur un éperon rocheux qui domine les Gorges du Terminet, les vestiges du Château de Termes.

Ces 8 châteaux d’une beauté à couper le souffle et leur Histoire exceptionnelle sauront vous immerger dans la passionnante épopée du Catharisme.

Repartir de notre camping et de notre beau département de l’Aude sans avoir vu et visité les Châteaux Cathares n’est pas possible. Partez en randonnée afin de découvrir ces vertigineuses citadelles et par la même occasion nos fabuleux paysages.

La petite histoire :

Les Cathares sont des membres d’un mouvement religieux qui s’est développé entre le Xème et le XIIIème siècle dans plusieurs points d’Europe et notamment le Midi. Dans cette région ils ont représenté 2 à 5 % de la population.

Les Cathares ne se désignaient pas sous le nom de Cathare à l’époque, cette appellation est apparue qu’en 1960 donc 700 ans après qu’ils aient vécu. Ils se désignaient sous le nom de Bons Chrétiens et les autres, qui n’étaient pas Cathares les appelaient les Parfaits ou les Albigeois car ils habitaient autour du territoire Albigeois.

Leur mouvement religieux reposait sur deux piliers ; le bien et le mal. Le bien c’est le Christ et tout ce qui tourne autour du Christ. C’est-à-dire le mode de vie des tout premiers chrétiens au premier siècle. Ils renient donc tout ce que l’institution de l’Eglise a mis en place au fur et à mesure du millénaire. Par exemple ils reniaient l’eucharistie, le baptême, le mariage, les prêtres catholiques, l’ancien testament. Ils ont une vie très ascétique, ils essaient de s’éloigner de tout ce qui est matériel et charnel.

L’Eglise voit d’un mauvais œil ce mouvement religieux et le déclare comme hérétique.

A cette époque, c’est l’époque des croisades, pour la première fois en 1209, le Pape Innocent III va déclarer une croisade contre les chrétiens, contre les bons chrétiens qu'on appelle "les albigeois". C’est ce qu’on appelle la croisade contre les albigeois.
La France était dans le système féodal, c’est-à-dire que le territoire royal était très restreint et que tout le reste du territoire était des duchés et des comtés autonomes. Les seigneurs de ces duchés et comtés autonomes voient dans la croisade une bonne opportunité pour conquérir de nouveaux territoires, le territoire du Midi et du coup ils se lancent dans cette croisade; ils assiègent Béziers, Carcassonne, ils conquièrent toute la région Albigeoise et quand ils arrivent à Toulouse ils se font repousser.

A partir de 1226, Louis IX reprend les choses en main car il a une politique d’unification du territoire et il voit dans la croisade contre les albigeois une opportunité de conquérir le Midi et de le ramener sur la couronne française. Ce qui fait que cette fois, il va ramener l’armée royale contre les Cathares.

Le peuple du Midi se fait conquérir assez rapidement. L’objectif premier de la croisade contre les albigeois était d’éradiquer tous les hérétiques cathares ce qui n’est pas accompli pour l’instant.

Le nouveaux Pape Grégoire IX va décider de mettre en place l’inquisition, c’est un tribunal mené par l’église et qui juge les hérétiques dont ceux qui ne croient pas en la version officielle de la chrétienté et ils ont deux choix :

Soit ils se convertissent à la chrétienté et ils sont détenus à vie.
Soit ils décident de garder leur foi hérétique et ils se font brûler au bûché.
Donc l’inquisition va être mise en place dans cette région et les Cathares et le peuple du Midi vont se réfugier dans des citadelles en haut des collines. Dans une de ces citadelles qui s’appelle Montségur il va y avoir un siège de 10 mois au bout duquel les Cathares ont refusé de se convertir à la chrétienté officielle et ils vont se faire bruler vifs à l’intérieur de cette forteresse.

A partir de là, c’est la fin de toutes résistances organisées et les forteresses vont tomber une à une comme le Château de Puylaurens et celui de Queribus.

Les Cathares sont exterminés (ils survivent quand même jusqu’au XIVème siècle). Les citadelles sont donc délaissées mais elles sont sur un emplacement stratégique car elles sont situées tout au long de la frontière avec le Royaume d’Aragon. Louis IX qui vient de conquérir ce territoire veut le défendre et va donc raser ces petits châteaux et construire de vraies citadelles fortifiées tout le long de la frontière qui sont maintenant connues sous le nom de Châteaux du Pays Cathares.

Les Châteaux Cathares n’ont pas été construits par les Cathares et les Cathares n’y ont jamais vécu.

Et parmi ces châteaux, Louis IX va construire les 5 châteaux qu’on appelle « Les cinq fils du Château de Carcassonne » qui sont le château d’Aguilar, Peyrepertuse, Puylaurens, Termes et Queribus.

Ces châteaux ont abrité une garnison pendant 400 ans. Mais en 1659 Louis XIV signe le traité des Pyrénées qui fait reculer la frontière du Royaume d’Aragon à l’actuelle frontière des Pyrénées Orientales Sud.

Tous les châteaux du Pays Cathares perdent leur emplacement stratégique et sont peu à peu délaissés. Il y aura encore quelques garnisons qui vont rester jusqu’à la Révolution Française mais à partir de là, ils vont être totalement délaissés et oubliés.

C’est au XXème siècle que des historiens se sont repenchés sur cette histoire et ces citadelles afin de leur donner une seconde vie.